Interview : Sexe avant mariage ?

Il y a 3 ans j’ai écrit un article sur le sexe après le mariage à lire ici. Aujourd’hui je vais raconter une histoire sensiblement différente. Lisa-Marie et Hugo m’ont raconté leurs rêves, leurs espoirs et leurs souffrances. Leurs vies n’a pas toujours été parfaite mais la main de Dieu a toujours été la. Chaque histoire est différente, chaque histoire est unique et celle-ci révèle que peu importe à quel point tu peux être loin de Dieu, lui est toujours là.

Unmediterraneen : présentez vous en quelques mots.

Je m’appelle Lisa-Marie, j’ai 22 ans. Je suis étudiante en Master 1 professorat des écoles.
Je m’appelle Hugo , J’ai 30 ans. Je suis en reconversion professionnelle dans le social pour devenir éducateur.

Unmediterraneen : quels sont vos témoignages respectifs ?

Lisa-Marie : Par où commencer ? J’ai grandi dans une famille aimante. Avec deux petites sœurs et un grand frère, on peut dire que j’avais de quoi trouver de l’amour à revendre. Le problème, c’est que je ne me suis jamais réellement sentie aimée. Une bonne partie de ma famille maternelle nous a rejeté alors que j’étais toute petite à cause du racisme. Et mon frère, qui est en réalité mon demi-frère est parti de chez mes parents quand j’étais jeune. Je me suis sentie totalement abandonnée. Évidemment ce n’était en rien sa faute. Mais c’est dans ce contexte que j’ai grandi. Je n’avais aucune confiance en moi. Bref (Nico nous a demandé d’écrire quelques lignes.. donc je vais faire court haha), on va dire que petite je me sentais totalement différente des autres, comme si je n’étais pas complète. Donc j’ai grandi, et l’adolescence est arrivée et là… ça a été la dégringolade en enfer. Ma famille ne le savait pas à ce moment-là, mais je me suis enfoncée dans mes problèmes. J’ai clairement fait n’importe quoi (pas le petit n’importe quoi genre voler des bonbons, le GROS n’importe quoi), je suis tombée dans la drogue et tout ce qui s’en suis. J’avais alors 13 ans. La réalité c’est qu’à ce moment-là, je ne comprenais pas que ma souffrance ne venait pas simplement d’un manque d’amour mais plutôt d’un abus sexuelle que j’avais vécu petite. Ce n’est que bien plus tard que je l’ai compris. Donc le temps est passé et puis quand tu t’enfonces toujours plus loin, tu n’as plus de limites. Ma seule limite c’était la mort. Donc j’ai décidé à 15 ans de mettre fin à mes jours. Mais j’ai écrit une lettre. Une lettre à Dieu pour lui expliquer que j’avais besoin d’aide et que si il ne m’aidait pas je mettrais fin à mes jours le mercredi suivant. Le mercredi est arrivé et par un concours de circonstance (moi j’appelle ça dieu, mais chacun appelle ça comme il veut évidemment) je n’ai pas pu me suicider parce que c’est ce jour-là que ma mère a décidé pour regarder mon compte Facebook en détail (de la simple photo à mes MP). Chose qu’elle n’avait jamais faite. Donc à partir de ce moment, ma vie a été sur pause pendant deux mois. Je n’ai plus eu le droit de sortir, plus eu le droit d’aller ou que ce soit toute seule. Mes parents venaient me chercher jusque dans le lycée pour être sûr que je ne fumerai pas ou autre. Et c’est au bout de quelques temps que j’ai réalisé qu’en fait dieu avait répondu à ma prière. Je ne sais pas comment, ni pourquoi , mais ce soir-là j’ai pleuré toute les larmes de mon corps. J’ai crié de douleur mais surtout, j’ai demandé pardon à dieu pour cette vie que je menais et je lui ai demandé de me délivrer de la drogue qui me retenait tout simplement prisonnière. Et je peux vous dire que depuis ce soir-là. Je n’y ai plus jamais touché.
Hugo : Je suis né dans une famille athée à tendance science occultes, en Normandie. C’était un famille plutôt froide, avec peu de démonstration d’amour, un papa très autoritaire, une maman qui ne disait jamais « je t’aime » et une relation très conflictuelle avec mon frère. Une famille qui aimait les conflits, les querelles. J’étais un jeune-homme qui aimait beaucoup se montrer. La fête , les belles voitures

allemandes, l’argent. Je volais, je magouillais. J’étais dans la séduction, les mensonges, la violence, dans les stades de foot et dans la rue. Je me cherchais, je voulais être entendu et vu. A cause de ce manque d’affection dans ma jeunesse. Du jour au lendemain, j’ai quitté la maison de mes parents pour tenter ma chance dans le sud.
C’est comme ça que j’ai rencontré Lisa, ma femme. Elle m’a parlé de Dieu. Un beau jour, j’ai crié à lui pour qu’il se révèle à moi. Athée depuis toujours, je n’y croyais pas. Mais évidemment quand on l’appelle de tout son cœur, il vient. A ce moment-là J’ai demandé pardon, ma vie a changé, il m’a transformé. J’ai arrêté de voler, de magouiller et il m’a même guérit de la souffrance dû à la disparition de mon papa 6 mois après mon arrivé dans le sud. Dieu m’a même délivré de force démoniaques qui m’oppresser et me parler la nuit. Il peut tout faire.

Unmediterraneen : comment définira vous la relation que vous entretenez avec Dieu ?

Lisa-Marie : Si je devais définir ma relation, je mettrais un mot : Liberté. Dieu m’apprend chaque jours combien il veut que je sois libre. Il y a une phrase que j’aime bien me dire et qui résume plutôt bien ce mot avec Dieu. C’est « La religion te rend esclave, mais ta relation avec dieu te rend libre ».
Hugo : je la définirai de vitale. Je ne suis pas forcément hyper pieux, mais j’ai besoin que ce soit lui qui guide ma vie. Car il sait mieux que quiconque les projets formés pour moi. Je remets entre ses mains chaque grosses décisions.

Unmediterraneen : passez-vous des moments spirituels ensemble ?

Lisa-Marie & Hugo : Oui, assez régulièrement. On prie très souvent tous les deux. Pour des sujets communs ou pas, qui nous tiennent à cœur. On écoute des prédications ensemble et on en parle tous les deux par la suite. On lit la bible ensemble. Ca nous arrive de jeuner aussi. Évidemment c’est quelque chose de très personnel, qui ne concerne que notre couple. Ce n’est pas une obligation ni une recommandation de faire comme nous. Mais ça nous convient pour l’instant.

Unmediterraneen : je connais déjà la réponse, mais comment vous êtes-vous rencontrés ? Comment avez-vous su que vous étiez fait l’un pour l’autre ?

On s’est rencontré via Nicolas, sur les réseaux sociaux. Je (Hugo) suis venue lui parler un 13 décembre 2017. Et on ne sait plus jamais quitté. On est marié depuis le 24 aout 2019.

On a jamais « su » qu’on était fait l’un pour l’autre à proprement parler. Mais c’est un peu comme un évidence. Quand on s’est rencontré, on a eu l’impression de se connaître depuis toujours. Un peu comme une moitié de nous-même qui avait besoin de trouver son autre moitié. Après évidemment, on a prié pour avoir la paix dans notre cœur quant à notre relation et au mariage évidemment.

Unmediterraneen : J’avais déjà écris un article sur le sexe après le mariage mais en ce qui vous concerne ça a été totalement l’inverse. Racontez nous cette période, qui je le sais, a été compliqué. Comment cela a-t-il été perçu dans le monde chrétien ?

Quand on s’est rencontré, j’avais (Lisa) tourné le dos à dieu, à cause de souffrances qui ne guérissaient pas, et Hugo n’étais pas chrétien à ce moment-là. Quand il l’est devenu. Il m’a tout de suite dit qu’il fallait qu’on arrête de coucher ensemble. C’est donc ce qu’on a fait. On a tenu 6 mois comme ça. Au début ça paraissait faisable. Mais on a clairement pas tenu jusqu’au mariage. On aurait pu, mais c’était trop dur. On a fait du mieux qu’on pouvait. Mais clairement , chapeau à ceux qui y arrivent bien que ce ne soit pas quelque chose à faire.

Unmediterraneen : parmi vos combats, expliquez nous ce qui a été le plus douleureux et comment vous vous êtes sorti ?

Lisa : Personnellement, j’ai eu deux combats ces dernières années. Dont un qui est encore présent. Le premier ça a été la boulimie vomitive, dont j’ai souffert pendant 5 ans. Et le second totalement en lien avec le premier c’est la souffrance physique et mentale qu’entraine un abus sexuel. Je suis en thérapie depuis environ 3 ans. Je sais que dieu m’aide tous les jours à me reconstruire. Comme j’aime le dire, mon psy met le doigt sur ce qui ne va pas et dieu met le pansement.
Hugo : Quand on fait une rencontre personnelle avec Dieu, il pose parfois directement ses mains sur certaines addictions et attitudes qui ne sont pas bonnes pour qu’elles s’arrêtent instantanément. Et d’autres fois, cela prend plus de temps. Comme pour la rancœur que j’ai. A cause d’évènements passés, qui me font encore souffrir. Le chemin du pardon peut s’avérer difficile et long. Quand dieu commence une œuvre il la termine.

Unmediterraneen : quels sont vos rêves ?

Avoirs des enfants. On a déjà notre petit chiot « Coda » qui nous comble mais des enfants ne seraient pas de trop dans notre petit cœur haha. Et sinon S’occuper de ceux qui souffrent, de ce qui sont à notre portée.

Unmediterraneen : donnez nous vos 5 adresses marseillaises favorites ?

La première, c’est gratos : La mer. 2- Restaurant le grand Guste. 3 – Le Tombiq
Döner , c’est un petit Kebab trop bon derrière le vieux port. 4- La Piadina aux terrasses du port. 5- Pour terminer, le seul volcan en Provence : le Vélodrome ;).

Unmediterraneen : vos chansons du moment ?

I can only Imagine – J. Michael Finley et Death bed – Powfu, Beabadoobee

Unmediterraneen : un conseil a donner à nos lecteurs ?

Lisa : N’ayez pas peur d’avouer vos faiblesses ! un jour elles seront vos plus grandes forces.
Hugo : Même si il se passe des choses négatives, un jour elles se transformeront forcement en du positives.

14 commentaires

  1. Donc tu prône le sexe avant le mariage ?
    Car nul part je ne vois que tu écris que couché avant le mariage est PROSCRIT de la bible. Car nul part je ne vois que tu dis qu’il faut maintenir et assujetir son corps afin de ne pas tomber ds la tentation du sexe avant le mariage. Ta liberté te donne bcp de droits. En aucun cas elle ne te donne le droit d’amoindrir certains actes. Certaines pratiques.
    Cela n’a rien avoir avec ce gentil couple que tu décris car en lisant nous sentons bien qu’ils font et feront encore de leur mieux pour être agréable à Dieu. Leur foi esr sincère ça se sent. Les faiblesses sont chez chacun et ce n’est pas leur faute si ils ont céder. Et je salue l’honnêteté de leur propos.
    Je pointe seulement du doigt le fait que tu ne parles pas du fait que c’est qqch à éviter. À ne pas faire.

    J'aime

  2. « ceux qui y arrivent chapeau » comme si c’était une option. Qqch qu’on doit essayer de faire. Je suis tout à fait d’accord avec Gaby. C’est très dérangeant que tu ne dise nul part que c’est prohibé de coucher avant le mariage. Limite c’est même encouragé ds l’autre sens. Ce couple brille par son honnêteté da franchise et son parcours incroyable. Toi en revanche je ne peux pas en dire autant, ne prenant position à aucun moment pr citer la bible et dire ils l’ont fait mais ce ‘est pas à faire. Ton manque de prise de position est flagrant. Et décevant. Car il peut mettre à mal certains lecteurs.

    J'aime

    1. Bonjour Euxane, comme je disais à Gaby, effectivement nous n’avions pas mentionné que ce n’était pas quelque chose à faire bien que le ton de l’article le sous-entende, il fallait le dire en effet. Par contre ce que je trouve moins sympa de ta part c’est ton manque de sensibilité dans tes propos, tu es clairement en train de me juger, est-ce que c’est normal ? Mon but est de crever l’abcès concernant les tabous et bien évidemment pas de pousser les gens à coucher avant le mariage, il me semblait que cela était évident (surtout que j’ai écrit un article sur le sexe après le mariage il y a 3 ans que tu peux trouver dans en lien dans l’article).
      Bonne journée à toi.

      J'aime

      1. Témoignage très touchant par contre je ne suis pas d’accord avec les commentaires que j’ai lu ci dessous qui m’ont même gênée (pour des chrétiens je les ai trouvé assez intolérents).ces témoignages sont à la portée de tout le monde et pas tout le monde est catholique ou chrétien et je trouve au contraire que c’est très bien de laisser le libre arbitre d’où le témoignage permet surtout de faire réfléchir et non de dire ce qu’il faut faire ou ne pas faire .Ne change rien Nico j’ai beaucoup apprécié cet article

        Aimé par 1 personne

  3. Te juger non mais te dire de faire attention avec tes mots oui, car les « sous entendu » ne suffisent pas. Tu dis que tu le sois entends ds ton article. Mais tu sous entends aussi que ce n’est pas grave. Que c’est juste une « erreur de parcours » ou je ne sais pas comment qualifié cela.
    Tu veux crever l’abcès mais tu laisse l’accès à la libre interprétation de cet acte. On a essayer on a pas réussi. Ce n’est pas si simple. C’est un commandement clair et net. Il n’y a pas d’autre option. Et le fait que tu ne le dise pas clairement me gêne. Car tu survole. Laissant à celui qui lira le choix d’en tirer ce qu’il en veut. Dans un monde où tout est permis. Fait attention à ce que tu prônes et laisse apparaître comme message.
    Le fait que je ne sois pas d’accord avec toi n’est pas un jugement. Je ne suis tout simplement pas d’accord avec ton manque de transparence. En disant, ils l’ont fait, ce n’est pas à faire.

    Il n’y a aucune hypocrisie ds les églises, les hypocrites sont ceux qui font et qui au contraire de ce jeune couple n’ose pas l’avouer. Pour le reste il a tjs été clair que le sexe est interdit avant le mariage.

    De nouveau je salus le courage et la franchise de ce couple. Et leurs souhaite de continuer d’avancer et réussir ds leur vie quotidienne et chrétienne.

    J'aime

  4. Témoignage très touchant par contre je ne suis pas d’accord avec les commentaires que j’ai lu ci dessous qui m’ont même gênée (pour des chrétiens je les ai trouvé assez intolérents).ces témoignages sont à la portée de tout le monde et pas tout le monde est catholique ou chrétien et je trouve au contraire que c’est très bien de laisser le libre arbitre d’où le témoignage permet surtout de faire réfléchir et non de dire ce qu’il faut faire ou ne pas faire .Ne change rien Nico j’ai beaucoup apprécié cet article

    Aimé par 1 personne

  5. « c’est très bien de laisser le libre arbitre »
    Voilà ce que à quoi je me référé. Chacun va être libre de l’interprèter comme bon lui semble. Alors qu’il n’y a pas 500 façon d’aborder le sexe. Il ne doit pas être pratiquer avant le mariage.
    Je ne suis pas intolérant. Je suis un fermant défenseur de ce en quoi je crois. Je ne peux pas dire c’est « tolérable ». Alors que ça ne l’est pas. Je m’explique, ce qui me dérange ce n’est pas le fait qu’ils ai coucher avant. C’est le manque de position prise directement par le rédacteur. Stéphanie tu as raison tout le monde n’est pas chrétien ou catholique. Mais nico se proclamant chrétien doit en assumé pleinement le titre. Il n’y a aucune demi mesure avec dieu. Tu dis quil faut arrêter de fuir l’hypocrisie et enfin oser parler de sexe. Mais parlons en se servant des texte biblique. Des appuis. Donc PAS DE SEXE avant le mariage. Si il faut en parler il faut aussi dire clairement les choses comme elle sont.

    J'aime

  6. Bonsoir Euxane je pense qu’il n’y a pas de débat à avoir sur la façon dont Nicolas a rédigé son article il a été neutre ce que je pense être une bonne chose c’est comme quand vous avez des journalistes à la télé qui font un reportage ils n’ont pas à donner leur avis je pense que ce n’est pas correct d’approuver ou de désapprouver ce qui a été fait. Chacun est libre de ses croyances mais ce blog je pense n’a pas pour vocation de parler essentiellement de la chrétieneté même si le sujet est tout de même abordé car Nicolas est croyant ( d’ailleurs Nico je t’invite à me corriger si je dis des bêtises lol) je pense surtout qu’il était intéressant de voir comment de jeunes personnes qui s’aiment ont trouvé plutôt le chemin vers la foi je pense que c’était surtout ça qui était intéressant même si le titre du sujet était le sexe avant le mariage et je trouve que c’est archaïque de dire pas de sexe avant le mariage et se cantonner qu’à ça. Je respecte votre choix et votre foi et je trouvais que vous étiez intolérant dans le sens où vous ne respectiez pas le choix des autres cependant je vous souhaite une excellente soirée.

    J'aime

  7. Salut Nicolas,
    Merci pour ces articles, j’ai lu celui que tu as rédigé il y a 3 ans dans la foulée. Je suis heureuse de voir que ces couples se soutiennent dans la foi. Par contre je trouve assez durs certains propos en commentaire. Je pense que seul Dieu sait l’intention qu’il y a dans le coeur des gens et Dieu est pardonneur et mesericorde Dieu.

    J'aime

  8. « c’est archaïque de dire pas de sexe avant le mariage et se cantonner qu’à ça » c’est ce que je voulais t’expliqué Nicolas.
    C’est archaïque, donc c’est pardonnable pck on est en 2020.
    Mais pas du tout en fait… Ce n’est pas un manque d’ouverture d’esprit. Est ce que je me cantonne à ce que Dieu dit ? Oui. Est ce que je sais que c’est dur ? Oui. Mais il faut assumé le titre de chretien… Quoiqu’il en coûte.
    En laissant la libre interprétation tu peux tromper.
    Oui ce sont que des chrétiens qui réagissent et c’est logique pck les nons chrétiens ça ne les gênent pas, ça ne les choquent pas. Donc oui ya que des chrétiens qui réagissent et c normal.

    J'aime

  9. Je commentes jamais tes articles… La je me lance lol. Bravo pour cette franchise. Bravo à eux d’avoir eu le courage de s’ouvrir comme ça sans tabou ni barrière.
    Je trouve que l’hypocrisie réside dans le fait seulement que bcp de jeune couple commettent le péché de chair avant le mariage mais que peu d’entre eux l’avoue.
    Je ne pense pas qu’il y ai tant de débat à faire. C’est leurs histoire elle leur est propre. Personne ne doit juger ça. Et sur le fait que certains pensent que tu n’a pas prit parti en disant clairement il ne faut pas faire , chacun l’interprète à sa façon, dans le sens je lis l’article en tant que chrétien, non chrétien un catholique un athé peu importe, chacun l’interprète selon qui il est. Si tu n’a pas dit clairement OK les gars faut pas le faire, Je pense que les chrétiens qui se penchent sur la parole et la vive le savent. Donc pas besoin de le rappeler. Maintenant si tu t’adresse à qqun qui ne connaît pas dieu et ses préceptes peut être faut il le signifier à cette personne. Tout simplement. Si ceux qui te connaisse savent que tu n’es pas pour « le sexe avant le mariage » , peut être faut il rappeler à ceux qui ne te connaisse pas queffectivement ce n’est pas qqch que tu encourages, mais seulement un fait que tu as relaté. Enfin voilà. J’ai raconter ma vie mais tout va bien mdr continue. Les mots sont des idées et les idées sont des armes dans un monde peu propice à parler de choses sensibles. Courage à toi et bonne continuation. Bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.