Sois adulte et tais-toi !

Cet article a pour but une fois de plus de raconter mon expérience, de partager ces moments qui font que je serai sans doute une autre personne demain.

Le monde de la blogosphère s’est présenté à moi depuis maintenant plusieurs mois. Je suis arrivé à faire ma petite place assez rapidement et les partenariats se sont succédé assez vite, non pas pour me déplaire. J’ai fait des rencontres, j’ai partagé des moments agréables avec plusieurs et même des soirées inoubliables. Seulement voilà, une vérité, et non pas des moindres, est venue s’écraser sur ma figure comme une bonne gifle. Je parle de l’univers du professionnalisme. Ah! Ce qu’il peut être vaste, n’est-ce pas ? Dans le mode du blogging, Il se présente sous différentes formes et est bien souvent le synonyme de nombrilisme ou narcissisme exacerbé, comme vous voulez. C’est péjoratif, je vous l’accorde, mais tellement vrai.

Ne vous méprenez pas, je suis passionné par ce que je fais, et les gens que je rencontre et avec qui je partage sont passionnants. Je ne pensais pas que j’allais autant aimer me dévoiler … et recevoir aussi, soyons honnêtes et merci mon Dieu pour ça. Mais je suis arrivé dans cette sphère à l’intérieur d’une bulle. Cette bulle tout à fait ronde, réconfortante et protectrice du jeune homme qui n’a pas encore goûté au monde de l’argent et du profit. Le monde des adultes en somme. Cette bulle a mis quelques semaines à éclater et je crois que j’ai essayé de la garder intacte pour éviter de sortir de ma zone de confort, en vain.

Je trouve difficile de faire la part des choses entre l’Amitié avec un grand A, et cette retenue que nous devons quand même garder quand les éventuels contrats (en tant que Blogueur ou Community Manager) commencent à pleuvoir. Naïf ? Peut-être un peu. Je n’ai jamais été quelqu’un qui aime les responsabilités. Cela s’avère être un réel handicap quand elles se présentent à toi sans transition. Quand devient-on vraiment adulte ? Le sommes-nous un jour ?

En parlant de devenir adulte, il y a plusieurs choses qui m’arrivent ainsi qu’à ma famille et qui font que cet article voit aussi le jour :

_J’ai mes premiers contrats professionnels. Ce qui est une bonne chose étant donné que j’ai mes premiers salaires. Mais ça implique une responsabilité. En tant qu’auto-entrepreneur être consciencieux est une chose nécessaire.

_J’ai emménagé dans mon tout premier appartement le 3 Mai. Comme un adulte. Et pour être tout à fait franc, j’ai un peu paniqué au début … ça va mieux.

_Dernière chose, je vais être tonton. Même si je ne suis pas le principal concerné, c’est impressionnant (pour ne pas dire effrayant) de voir sa petite sœur donner la vie quand on est soi-même un adulte/enfant.

Des coïncidences ? Je ne pense pas car avec Dieu il n’y a pas de hasard. Veut-il me « forcer » ou plutôt m’aider à devenir un adulte ? Pour être tout à fait franc cette idée ne m’enchante pas mais je ne pense pas avoir vraiment le choix.

La vie, aussi difficile qu’elle puisse être, est faite de choix, d’expériences, d’amour, d’amitié, d’erreurs. Il faut apprendre à jongler entre ces différentes catégories. Il n’y a pas de mode d’emploi mais fort heureusement ma foi m’aide au quotidien et il y a une chose que j’aimerais que vous sachiez si ce n’est pas déjà le cas, la vie chrétienne est dure. Elle n’est pas plus tendre que les autres mais la vie chrétienne se vit avec ce Dieu qui soutient, il est un réel support. Je m’estime chanceux. J’ai un toit, une famille, des amis mais des fois la vie use, la vie fatigue, on peut manquer de force et de volonté et on a le droit de le dire, on a le droit d’être épuisé parfois, d’être dans le découragement. Par contre on n’a pas le droit de baisser les bras.

La vie d’adulte a aussi du bon, elle permet d’apprendre à se découvrir sous différents angles et pouvoir faire ce que l’on veut dans la mesure du possible. Être adulte va surement s’annoncer plus fun que cette vision légèrement pessimiste que j’ai aujourd’hui …

Non ?

Un Méditerranéen.

6 commentaires

  1. Comme ton article me parle ! Devenir adulte, un sujet qui revient beaucoup autour de moi en ce moment. Ces changements qui font peur et te font réaliser qu’il est loin ce temps où tout paraissait plus simple, plus facile et plus accessible. Devenir « grand » (comme j’aime le dire) apporte son lot de bouleversements positifs ou négatifs. On apprend, on fait des erreurs, on se découvre, on change… La boule au ventre, on embrasse tout ça et on avance.

    Bon courage pour la suite !

    PS: J’aime ta plume ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Completement d’accord avec toi es-tu là très bien d’écrit la question de comment devenir adulte !
    Pour ma part j’ai toujours un cœur d’enfant et être adulte s’est effectivement prendre des responsabilités et cela devient dur difficile de s’intégrer dans ce monde toujours si particulière et individualiste mais je l’ai traversé et je t’avoue que j’apprécie que l’âge que j’ai aujourd’hui de mon adolescence…. tout simplement puisque j’ai quitté mes parents à l’âge de 15 ans et je tiens à préserver cette âme d’enfant que j’ai pour avoir de la légèreté et de l’innocence…. moi je suis tata de 16 petits neveux et nièces😊. Merci Nicolas pour ton partage sois béni😇

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s